Image qui suit la souris

Cyril Cyril

Jeudi 15/07

Avec pour seuls compagnons un banjo, une guitare, une batterie étrange, plusieurs voix et plusieurs langues, Cyril Cyril creuse un sillon au laser de l’âme et transcende, pour quelques morceaux, la retenue bienséante des âmes damnées. Le tandem, camouflé fanfare-fantôme, déboule comme un phoenix sur la piste de danse et emporte qui le veut bien dans un tourbillon magnifique au-delà des conventions et de l’excès de confort. D’ici ou d’ailleurs, leurs influences créent une musique sans frontières, captivante et enivrante. Et soudain, le superflu disparaît pour laisser place à la transe dans une invitation lancée haut et fort: Yallah !

En musique